Les économies budgétaires : un casse-tête

Un touriste danois dans les rues de Paris ne tarit pas d’éloges sur les beautés patrimoniales de la capitale, mais insiste surtout sur la manière d’être et de vivre des Français qu’il rencontre et tel qu’il se plait à les juger. Il ose cette comparaison : « Les Danois vivent pour travailler, alors que les Français travaillent pour vivre ». On ne peut mieux dire, encore aurait-il pu préciser que beaucoup de Français parviennent à vivre sans travailler. Ce matin même, un artisan plombier est arrivé seul sur un chantier programmé depuis deux semaines, son apprenti, un jeune homme de dix-neuf ans, l’a prévenu qu’il ne reviendrait pas. Pas de véritables motifs si ce n’est une incompatibilité d’humeur, prétexte passe partout. On ne sait quelle classification conviendrait le mieux à ce jeune mais certainement pas celle des Danois.

Lire la suite...

Les Migrants : tonneau des Danaïdes

Des lecteurs me disent : « Vous ne parlez pas des Migrants ? » Et bien non, car c’est difficile. La question n’a pas de réponse satisfaisante, mais surtout rien que le fait d’en parler soulève des passions et un seul mot mal adapté à la situation peut attirer les pires commentaires et  des insanités.

Même si la majorité n’est pas écrasante, les Français considèrent qu’il n’est pas possible d’accueillir chaque année des centaines de milliers de Migrants venant essentiellement d’Afrique. Dire des centaines de milliers impose qu’il y ait un contrôle aux frontières car sans contrôle ce serait des millions. La plupart des pays de la zone euro serait confrontée à la même invasion, attention voici déjà un mot à ne pas employer trop souvent car ces misérables personnes ne cherchent pas à nous envahir, ils manquent de tout, sont affamées et dans le besoin, mais elles chercheraient à sauver leur vie face à des hordes de terroristes qui passent d’un pays à l’autre pour semer la guerre sous sa forme la plus violente. Il est acceptable mais n’a t-il pas des limites ?

Lire la suite...

Un an après

Les journalistes de tous bords s’en sont donnés à cœur joie tout le mois de mai à l’analyse du résultat politique et économique de la première année du quinquennat Macron. Il y a à boire et à manger dans les commentaires mais qu’en est-il objectivement ?
Il faut d’abord rappeler les conditions de l’élection du Président : une abstention importante et des électeurs peu motivés mais répondant à leur devoir de citoyen en excluant de donner leur voix à l’extrême droite. Le programme du candidat se rapprochant de celui de François Fillon avec une même volonté de réforme ayant permis d’atténuer les états d’âme des électeurs de droite. Mais où en sommes-nous ?

Lire la suite...

Vivre ensemble


«Vivre ensemble » est une expression récente, une vingtaine d’années peut-être. La meilleure image date vraisemblablement de la victoire de la France en Coupe du monde de football en 1998 remportée par une équipe black-blanc-beur. En fonction de ce que l’on veut en dire, on y ajoute « le » ou « du ». Paradoxalement, alors qu’on en a le plus besoin, il en est moins question car le vivre ensemble est devenu un challenge impossible et que de passer son temps à chercher à le mettre en œuvre est du temps perdu. Comme dans beaucoup d’autres cas, le beau discours semble aujourd’hui dépassé, inutile, inatteignable, emporté par la réalité constaté au quotidien dans la société.

Lire la suite...

Page 5 sur 240

Copyright © 2019 Septieme jour - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
1764 billets en ligne.

Aucun scrutin publié portant cet identifiant n'a été trouvé.

Actualité

Non

Préoccupé par une autre obligation, j'ai, un instant, envisagé d'ouvrir mon site à qui voudrait s'exprimer dans le format qui est le mien et dans le respect  des thèmes : économie, société et politique. Cela aurait permis d'ajouter des pages et de rompre avec une habitude qui peut être jugée comme une redondance.

J'y ai renoncé et j'espère, selon un rituel de 17 ans d'âge, continuer à publier quelques billets chaque mois. Donc pas de changement dans www.septiemejour.com

Merci pour votre fidélité.

On est fort

 

Après avoir augmenté les taxes sur les carburants, le gouvernement mettra en oeuvre des moyens de réduire la dépense pour certains automobilistes. Je ne veux pas savoir ce qu'il va inventer. Qu'ils sont bons ces énarques !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Free business joomla templates