« Le foot, le foot, le foot, … la France est footue »

Les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître ce sketch de Guy Bedos intitulé : « Le foot, le foot, le foot, le foot, … la France est footue ». Il fallait voir Bedos, homo en costume rose expliquer la situation et les conversations avec son ami qui l’appelle Berte (mon prénom c’est Bertrand !) et qui lui demande de se lever la nuit pour lui tirer des pénaltys ! Bien avant 1998, la France se passionnait par intermittence pour le football à chaque fois que l’équipe nationale brillait sur les terrains d’Europe. C’est donc une vieille histoire et celle du football est restée la même mais les conditions technologiques, médiatiques et financières lui ont donnée une envergure impensable il y a seulement quelques années. Des joueurs transférés pour des montants supérieurs à 200 millions d’euros et des salaires annuels autour de 20 millions d’euros plus les plus emblématiques.

Lire la suite...

La France est toujours dans le monde d’hier

Il y a un an passé, Emmanuel Macron était élu Président de la République avec 66% des suffrages exprimés contre 34% à Marine Le Pen. Ces 66% étaient le cumul des électeurs de droite, de gauche, du modem et du centre, même si parmi eux, certains avaient voté blanc ou s’étaient abstenus. Les électeurs du Président lui sont restés fidèles en lui attribuant une assez phénoménale majorité au Parlement. Les nouveaux élus étaient souvent des députés de gauche convertis, des personnalités du centre, parfois de droite et surtout des candidats de la société civile, choisis sur CV.

Lire la suite...

Les « Petits Riches »

Comme chaque année, le magazine « Challenges » publie dans son numéro de début juillet le classement des 500 plus grandes fortunes de France. C’est imprécis car autant il est aisé de faire une évaluation assez sérieuse des fortunes de porteurs de capitaux d’entreprises cotées en bourse, l’exercice est plus compliqué concernant les propriétaires d’entreprises personnelles ou familiales surtout si elles ont été créées il y a moins de vingt ans. L’un de ces propriétaires, relativement bien placé, me dit que ce classement est très approximatif car il n’a jamais accepté une interview de la part d’un journaliste de Challenges. Il prétend que ce qu’il possède est largement surestimé dans ce classement : je le crois. C’est une manière de lire ce bilan car j’imagine, que pour beaucoup d’autres, y figurer est une immense fierté car c’est une véritable promotion sociale.

Lire la suite...

Service national pour tous

Pour tous ? Pas tout à fait, il est obligatoire mais reste soumis au volontariat. Comprenne, qui pourra. De Hauts fonctionnaires expliquent que la formule est très claire et ne pose aucun problème.
En réalité, nos chers petits semblent atteindre l’âge d’entrer dans la vie, pour certains d’entre eux complètement ignorant de ce qui constitue le guide de conduite nécessaire à tout adolescent au moment d’entreprendre des études supérieures ou d’envisager un projet professionnel. Le constat est juste et dommageable à une époque où il est tant demandé à chaque citoyen. Conduire sa vie et la mener à bien, est en soi, un vrai challenge, en tout cas une difficulté à surmonter, et le recours à la Providence, aussi louable soit-il, ne peut pas être une solution à tout.

Lire la suite...

Page 4 sur 240

Copyright © 2019 Septieme jour - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
1764 billets en ligne.

Aucun scrutin publié portant cet identifiant n'a été trouvé.

Actualité

Non

Préoccupé par une autre obligation, j'ai, un instant, envisagé d'ouvrir mon site à qui voudrait s'exprimer dans le format qui est le mien et dans le respect  des thèmes : économie, société et politique. Cela aurait permis d'ajouter des pages et de rompre avec une habitude qui peut être jugée comme une redondance.

J'y ai renoncé et j'espère, selon un rituel de 17 ans d'âge, continuer à publier quelques billets chaque mois. Donc pas de changement dans www.septiemejour.com

Merci pour votre fidélité.

On est fort

 

Après avoir augmenté les taxes sur les carburants, le gouvernement mettra en oeuvre des moyens de réduire la dépense pour certains automobilistes. Je ne veux pas savoir ce qu'il va inventer. Qu'ils sont bons ces énarques !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Free business joomla templates